Est-ce que le CBD est remboursé par la SECU ou la mutuelle ?

Le cannabis thérapeutique et sa substance principale le cannabidiol (CBD) sont composés en grande partie de chanvre et de marijuana. L’autorisation d’usage à titre médical pour ses fonctions thérapeutique suscite de nombreuses interrogations, quant à sa prise en charge par les organismes de sécurité sociale ou les mutuelles. Les éclairages et réponses dans les lignes suivantes.

Est-ce que l’achat de CBD peut être remboursé par la sécurité sociale ?

Autorisée par décret gouvernemental N° 2013-473 du 5 juin 2013, la commercialisation du CBD à des fins thérapeutiques est reconnue par l’Etat. En effet, le cannabidiol, chanvre le plus étudié, est reconnu pour ne pas détériorer la santé en plus de pouvoir jouer le rôle d’antidépresseur. Par ailleurs, cette substance peut s’utiliser en substitution des antidouleurs ou antalgiques afin de soulager les douleurs graves. Cette autorisation gouvernementale ne vaut toutefois pas au CBD d’être considéré comme un médicament à part entière.

La légalité dont est couverte la commercialisation ne transforme pas le cannabis thérapeutique en médicaments. A ce titre, le cannabidiol ou les produits dérivés ne sont pas remboursables avec la sécurité sociale ou les mutuelles. En réalité, les organismes de protection sociale ne prennent en compte que les médicaments qui ont une portée médicale certaine et reconnue. Or l’expérimentation en cours est prévue pour toucher environ 3000 patients sur un délai de 2 ans.

Dans quel cas cette consommation peut être prise en charge par la mutuelle ?

Si de façon générale il est impossible d’obtenir un remboursement par la sécurité sociale pour l’achat du CBD, une petite exception existe pour les mutuelles. Il s’agit dans ce cas d’actions visant à lutter contre le tabagisme. En effet, les e-liquides réalisés à base de cannabidiol, figurent parmi les produits reconnus pour produire des effets contre le tabagisme.

Seuls ces types d’articles, réalisés à base de CBD, peuvent obtenir un couverture grâce à une mutuelle de santé. Néanmoins, il ne suffit pas de choisir n’importe quel e-liquide car ceux qui sont acceptés sont limitativement définis. Enfin, vous aurez besoin de produire des justificatifs qui témoignent de votre engagement dans le processus de tabagisme. Il est alors important de vous assurer que votre mutuelle offre cette couverture avant d’y souscrire.

Est-ce qu’il faut une ordonnance d’un docteur ?

Pour s’approvisionner en produit dérivé du CBD, il ne s’agit pas d’avoir n’importe quelle ordonnance médicale. Les soins de santé recourant à l’utilisation du cannabidiol ne sont réservés qu’à une poignée de médecins. En effet, le CBD régule l’humeur et le stress. Il aide à mieux supporter les crises d’angoisse ou d’anxiété. Son effet est également bénéfique pour le sommeil et contre l’arthrose (douleurs articulaires et lombaires). La nausée, le vomissement et les céphalées peuvent être traités en employant le cannabidiol. Face à cette multiplicité d’utilisation, la prescription n’a été autorisée qu’aux médecins des structures impliquées dans l’expérimentation (généralement des formations hospitalières). Avoir une ordonnance sécurisée est la condition sine qua non pour avoir les produits dérivés du CBD.

En définitive, il n’est pas possible d’obtenir un remboursement pour l’achat du CBD. Seules quelques e-liquides sont remboursables avec les mutuelles de santé. Se munir d’une ordonnance sécurisée est requise pour effectuer les achats.

Laisser un commentaire